1. Centre d'aide
  2. Keetiz pour les Ambassadeurs
  3. L'Aide à la Création ou à la Reprise d'Entreprise (ACCRE)

Qu'est ce que va m'apporter l'ACRE (ex-ACCRE) et comment l'obtenir ?

L'ACRE et les démarches à suivre pour faire la demande (Top, il n'y a plus rien à faire !)

Rebaptisée ACRE depuis Janvier 2019, l'ACRE - Exonération du début d’activité de création ou de reprise d’entreprise est un allègement des cotisations sociales. On vous explique tout ça.

Les charges sociales c'est quoi ?

Les cotisations sociales, ou cotisations sociales, c’est les sommes retenues tous les mois sur ton salaire. Elles sont calculées en pourcentage et sont retenues sur ton salaire brut. Une fois les cotisations retirées, tu as ton salaire net, celui que tu touches réellement.

Le taux plein de cotisations sociales est de 22%.

Avec l'ACCRE le taux sera :

  • Année 1 = 5.5%
  • Année 2 = 11%
  • Année 3 = 16.5%

Pas mal non ?! 😉

Comment l'obtenir ?

À compter du 1er janvier 2019, tous les nouveaux créateurs d'entreprise pourront bénéficier de cette exonération (Article L.131–6-4 du Code de sécu­rité sociale).

À noter que si vous êtes en situation de reprise d'activité (fermeture l'année en cours puis réouverture l'année en cours ou suivante sur la même activité), vous ne pouvez pas bénéficier de l'Acre.

Vous devrez également avoir un revenu annuel inférieur à 40 524 € . Pour information, ce montant correspond au chiffre d’affaires après abattement, mentionnés aux articles 50.0 et 102 ter du Code général des impôts.

Sachez qu’il n'y a plus aucune demande particulière à effectuer, ni aucun formulaire à remplir.

En toute logique, les formulaires officiels de déclaration d’activité pour les auto-entreprises ont donc évolué et ne mentionnent plus l’option pour l’ACCRE. 

À noter toutefois que bien que ces documents aient été mis à jour, les sites de l'administration (autoentrepreneurs.urssaf.fr, guichet-entreprises.fr et CFE-métiers) mentionnent encore la demande d’ACCRE.